Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

Tous à l’Impôt sur la Fortune!

| 0 Commentaires

Sous le titre volontairement provocateur, lci.fr se fait l’écho d’une étude publiée par Le Figaro: le patrimoine des Français a doublé en 10 ans:

Les conclusions de cette étude va probablement faire grincer des dents: depuis le début des années 2000, le patrimoine des Français n’a cessé de gonfler, si bien qu’il a doublé en 10 ans, pour dépasser 10.000 milliards d’euros.

La richesse des Français, qui investissent massivement dans la pierre et dans l’assurance-vie, se chiffre précisément à 10.060 milliards d’euros, soit huit années de revenus ou cinq années de PIB, rapporte une étude publiée vendredi par Le Figaro, qui cite des chiffres pour l’année 2009 communiqués par la direction du Trésor à quelques parlementaires de la majorité.

Les Français sont ainsi plus riches que les Allemands ou les Américains, dont le patrimoine représente six années de revenus, mais moins que les Britanniques (11 années), note Le Figaro.

La flambée des prix de l’immobilier explique largement cette envolée du patrimoine sur la décennie écoulée, les appartements, maisons et terrains représentant 61% du patrimoine privé, écrit le quotidien. La publication de ces chiffres intervient alors que le gouvernement planche sur la fiscalité du patrimoine. Un rapport commandé par l’UMP propose notamment de taxer davantage les résidences principales et secondaires des Français.

Que faut-il comprendre ?

1/ le patrimoine des Français n’a pas doublé, le prix de l’immobilier a explosé. Pour les propriétaires à Paris ou dans certaines villes de province, oui leur patrimoine a doublé. Et même plus très certainement. Pour ma part j’ai constaté un doublement du prix au m² en à peine 5 ans sur mon lieu de résidence.

2/ Et l’on en vient à l’inévitable corrolaire du point 1, à savoir que les non propriétaires sont devenus « deux fois plus pauvres ». Les prix de l’immobilier ayant explosé il devient tout bonnement impossible de se loger, sauf à s’exiler dans les tréfonds des banlieues, ou en zone 6 de la RATP (si elle existe encore ?), à 1h30 de transport du centre économique de La Défense, à la merci de toutes les grèves, incidents, malaise, colis suspect, etcetera etcetera.

Bien sûr une bonne taxe va mettre de l’ordre là-dedans, n’est-ce pas! Ça aidera sûrement à construire des logements que de rendre ceux existants plus chers encore, va rendre le marché plus fluide…

(allez, dans moins de 6 mois je n’habite plus ce pays de dingos…)

Laisser un commentaire

Champs Requis *.