Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

Vous n’êtes pas bienvenu

| 0 Commentaires

Sarkozy veut plus de diversité. Il a même un plan de relance de la diversité:

«Le plus grand danger qui guette notre modèle républicain, c’est que la République devienne un idéal désincarné, une République formelle et non réelle». Lors d’un long préambule sur une République aux valeurs devenues «virtuelles», le chef de l’Etat a fait dans sa veine volontariste qui le caractérise.

C’est certainement le plus grand danger, bien loin devant la faillite en vue de l’Etat (retraites, sécurité sociale, dettes déjà engrangées, déficit abyssal permanent…), devant tous les risques stratégiques/politiques mondiaux (je vous fais une « caricature » ?).  Alors, comme pour le Grand Réchauffement Climatique Imminent et O Combien Porteur de Grands Cataclysmes (inondations canicules épidémies tempêtes et fléaux divers variés tous plus méchants les uns que les autres), il faut agir tout de suite! Et agir, en langage politique, ça veut dire utiliser le pouvoir, la force, pour « corriger » la réalité, qui bien que réelle n’en est pas moins incorrecte (politiquement) et donc mérite une bonne correction!

Evidemment, quelque part, un pauvre quidam se prend ladite correction en pleine tronche: soit une taxe, soit une règlementation. On a plus le droit de fumer dans les bars. On doit payer 50 centimes par boîte de médicament remboursée par la Sécurité Sociale. On doit payer 0,9% de notre abonnement à Internet pour financer la télé « publique ». On doit payer encore sur notre mutuelle une taxe pour la Sécurité Sociale (oui, celle qui nous rembourse que dalle et du coup on doit obligatoirement prendre une mutuelle…). On doit raquer pour un « diagnostic amiante » et un « diagnostic énergétique » quand on revend un logement. Et puis on doit avoir notre petite veste jaune et notre triangle orange dans nos voitures. Et des exemples comme ça on pourrait en sortir sur des pages entières, des volumes entiers tellement la France est perclue de règlementations et taxes.

Et une nouvelle fois, Sarkozy va donc punir des innocents pour les crimes supposés des autres:

Principale annonce, il veut «que 30% des places dans chaque lycée préparant aux concours des grandes écoles soient réservés «aux meilleurs lycéens boursiers» à la rentrée 2010» (et 25% dès septembre 2009).

Pour améliorer les chances de vos enfants d’intégrer une classe prépa, faites chuter vos revenus. Même si leurs notes baissent, un quota leur sera réservé. Et c’est comme ça que des gamins brillants ne pourront pas entrer dans une grande école, la route leur ayant été barrée par un quota. Leur tort: ne pas avoir été assez pauvre.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.