Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

Prédictions

| 3 commentaires

Ce ne sont pas les miennes, ce sont celles de Steven Den Beste:

1. Obama’s « hold out your hand to everyone » foreign policy is going to be a catastrophe. They’ll love it in Europe. They’re probably laughing their heads off about it in the middle east already.

2. The US hasn’t suffered a terrorist attack by al Qaeda since 9/11, but we’ll get at least one during Obama’s term.

3. We’re going to lose in Afghanistan.

4. Iran will get nuclear weapons. There will be nuclear war between Iran and Israel. (This is the only irreversibly terrible thing I see upcoming, and it’s very bad indeed.)

L’attitude soulignée dans la prédiction 1 révèle déjà ses premiers effets avec l’annonce de la Russie de l’installation de missiles près de la frontière polonaise, et nul doute que ce n’est qu’un début.

Sur le point 2, je suis plus mesuré. Si les efforts de sécurité ne se relâchent pas, pourquoi une nouvelle attaque ? Mais si effectivement la prédiction 3 se réalise, nul doute que la 2 devient nettement plus probable.

Sur la 3: le pire, ce n’est pas l’Afghanistan. C’est un point de fixation, l’Afghanistan. Le rendez-vous où viennent se faire tuer en masse les jihadistes. Ils apprennent à tenir une kalash, font une balade en montagne, passent la frontière, reçoivent un missile, et se tapent 72 vierges au paradis avant même d’avoir tripoté une femme pour la première de leur vie terrestre. Maintenant ils pourront s’entraîner tranquillement, et iront en Iraq… ou ailleurs. Et c’est là la catastrophe. L’Iraq est à mon avis perdu.

Le point 4 ? Oui, désormais c’est une certitude, l’Iran aura l’arme atomique. Quand, je n’en sais rien, mais certainement très vite, en tout cas avant la fin du terme d’Obama (janvier 2013). Le calendrier des évènements:

  • 2009: l’Iran insère de plus en plus d’agents en Iraq. L’armée US se retire progressivement, l’aide militaire est de plus en plus restreinte (sorties aériennes, reconnaissances, patrouilles conjointes, formation, don de matériel…)
  • 2010, l’Iran a la bombe, et les USA quittent l’Iraq. L’Iran teste sa première bombe après que les derniers soldats US ont quitté l’Iraq.
  • 2011: échaudés par les frappes à répétition sur son sol, le Pakistan bloque le passage du ravitaillement US vers l’Afghanistan sur son sol. La situation des troupes US est très précaire, et doivent se retirer progressivement. Le Pakistan autorise le survol pour la sortie des troupes US. La situation en Iraq se dégrade.
  • 2012: révolution islamique en Iraq. Le Hezbollah lance sa 3ème guerre contre Israël. Téhéran prévient qu’une riposte « disproportionnée » d’Israël entraînera de graves conséquences. 10 jours plus tard, un missile à charge nucléaire est envoyée sur Israël par l’Iran. Espérons que d’ici là les boucliers anti-missiles soient suffisamment efficaces pour l’intercepter, sinon je ne donne pas cher de Téhéran, mais cela veut dire immédiatement réaction en chaîne dans tous les autres pays de la région avec révoltes populaires et les armées qui demanderont la guerre totale contre Israël. Combien d’autres pays subiront le feu nucléaire d’Israël ?

Bon, ce ne sont pas des prédictions. Je n’ai pas vraiment d’idées sur comment la situation pourrait tourner. Mais il est certain qu’Obama va marcher sur des oeufs entre l’Iraq, Israël, l’Iran etc. Malheureusement l’incertitude plane, et tous les ennemis de la liberté vont tenter d’en profiter. Tough times ahead.

3 Commentaires

  1. En clair: oui à l’amnistie pour les crimes commis de sang-froid par les Brigades Rouges voici 30 ans au nom du droit au pardon, à l’oubli et à la réconciliation.
    Mais pas question de pardonner des faits commis dans un contexte de guerre civile voilà plus de soixante ans!

    L’ONU demande à l’Espagne d’abolir la loi d’amnistie de 1977
    GENÈVE 06/11 (AFP)
    Le Comité des droits de l’homme de l’ONU a demandé à l’Espagne d’abolir la loi d’amnistie de 1977 sur les crimes de la guerre civile et du franquisme, la jugeant en contradiction avec les traités internationaux ratifiés par Madrid.
    « L’amnistie concernant de graves violations de droits de l’homme est en contradiction avec les dispositions du Pacte international sur les droits civils et politiques », a indiqué le Comité de l’ONU chargé d’examiner la conformité des lois des Etats signataires avec ce traité.
    Lors de sa 94e session fin octobre, le Comité a « recommandé à l’Espagne d’abolir la loi d’amnistie de 1977 et de prendre des mesures législatives garantissant que les limitations de poursuites des crimes contre l’humanité prévues par la justice nationale ne soient pas applicables », a-t-il déclaré.
    Le Comité a également demandé l’établissement d’une commission d’enquête et qu’il soit « permis aux familles d’identifier et exhumer les corps des victimes ».
    Les conclusions de ce Comité de l’ONU apportent de l’eau au moulin du juge espagnol Baltasar Garzon qui a ouvert mi-octobre une instruction sur les dizaines de milliers de « disparus » de la guerre civile et du franquisme oubliés dans des fosses communes, bravant la loi d’amnistie.
    Le parquet espagnol a fait appel de cette décision, jugeant notamment que les crimes visés sont prescrits par la loi d’amnistie espagnole votée en 1977 au nom de la réconciliation nationale, deux ans après la mort du dictateur Francisco Franco.
    Le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero a fait adopter en 2007 une loi de réhabilitation des victimes du franquisme qui a été critiquée par la droite./.DGO

  2. liser le coran,un amie m’a donné des versés d’un « sourat’ qu »elle prédit la disparation d’israel pour la deuxième foie,sourat el israa »

  3. Ping : Still on track… | Le monde à l'envers

Laisser un commentaire

Champs Requis *.