Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

Stop au trafic aérien

| 0 Commentaires

153 personnes sont mortes à Madrid dans un crash. Vous êtes déjà au courant, vous avez vu les images terribles, vous vous mettez bien sûr à la place des familles ou des victimes. Vous partagez la peine des uns, et vous appréhendez quelque peu votre prochain vol. Mais vous ne demandez pas l’arrêt immédiat des vols, l’interdiction du transport aérien. Pas plus que les familles des victimes d’ailleurs. Elles demandent justice, plus de sécurité pour que le même accident ne se reproduise pas, elles demandent réparation éventuellement.

Et pourtant, quand 10 soldats français meurent en faisant leur devoir, 10 volontaires au courant des dangers de leur métier, 55% des français souhaiteraient un retrait des troupes françaises d’Afghanistan.

Bravo, avec ce sondage vous mettez une  cible sur la tête de chaque soldat français en Afghanistan. Les talibans n’attendent que ça. Ils se font mettre en pièce par dizaines chaque semaine, et oui, infligent aussi des pertes aux troupes occidentales. Leurs seules victoires réelles sont dans nos médias. J’ai déjà tiré un trait sur la France et ses dirigeants ineptes, et pourtant l’analyse d’Hervé Morin est exacte:

Dans Le Figaro, Hervé Morin souligne pour sa part que l’impact dans l’opinion des images de soldats tués est précisément le but des insurgés. « Les talibans savent qu’ils ne peuvent pas gagner cette guerre, ils subissent des pertes et doivent reculer face aux alliés dans certaines vallées qu’ils contrôlaient. Ils utilisent donc des moyens dont ils savent qu’ils déstabilisent les démocraties européennes. Leur but est de faire douter les populations européennes de la justesse de l’engagement international en Afghanistan. En frappant de la sorte ils cherchent à affaiblir les convictions des populations et à provoquer un retrait des forces de certains pays qui lui-même, par un effet domino, mènerait à l’effondrement des efforts consentis depuis 2001 à la demande de l’Onu« .

Ceci étant, Nicolas Sarkozy n’aurait-il pas se taire pour une fois, devant les cercueils des morts au combat, au lieu de parler de son immense solitude de chef d’Etat ? Au moins sa fermeté garantit qu’ils ne seront pas morts pour rien.

Bravo aux hommes du 1er REP et du 8ème RPIMA.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.