Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

About Obama

| Un commentaire

Dans son discours d’investiture à la candidature démocrate, The Chosen a parlé en ces termes:

I am absolutely certain that generations from now, we will be able to look back and tell our children that this was the moment when we began to provide care for the sick and good jobs to the jobless; this was the moment when the rise of the oceans began to slow and our planet began to heal … . This was the moment – this was the time – when we came together to remake this great nation. »

Comme je n’ai pas trouvé la traduction en français, je vous la donne:

Je suis absolument certain que dans plusieurs générations, on regardera en arrière et on dira à nos enfants qu’aujourd’hui est le jour où on a commencé à donner des soin aux malades, à donner du travail aux chômeurs, que ce jour a marqué le début de la baisse de la hausse (sic) des océans et que notre planète a entamé sa guérison.  C’est aussi le jour, il était temps, que nous nous unissions pour ensemble reconstruire cette grande nation.

Wow. Il va faire baisser le niveau des océans et guérir la planète. Quel mégalomane. Et ça ne fait pas rire Mark Steyn:

Speaking personally, I don’t want to remake America. I’m an immigrant, and one reason I came here is because most of the rest of the Western world remade itself along the lines Sen. Obama has in mind. This is pretty much the end of the line for me. If he remakes America, there’s nowhere for me to go – although presumably once he’s lowered sea levels around the planet there should be a few new atolls popping up here and there.

Moi non plus je ne ris pas. Je serai bientôt un habitant d’Amérique du Nord, un voisin d’Obamaland peut-être. Si Obama transforme les Etats-Unis en Europe bis, où irai-je ?

Un Commentaire

  1. « I am absolutely certain that generations from now, we will be able to look back and tell our children that this was the moment when we began to provide care for the sick and good jobs to the jobless; this was the moment when the rise of the oceans began to slow and our planet began to heal »

    C’est marrant, ça me rappelle les commentaires de John Titor, le voyageur temporel auto-proclamé de 2000, mais à l’envers. Il disait que les générations futures de 2036 voyaient nos contemporains comme les pires hypocrites et les plus monstrueux égoïstes que l’humanité ait jamais engendrés, précisément à cause de cette manie de prétendre régler tous les problèmes par la force, qui finissait inévitablement par aggraver les choses.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.