Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

Chavez agite le chiffon rouge

| Un commentaire

CARACAS (Reuters) – Venezuelan President Hugo Chavez moved tanks to the Colombian border and mobilized fighter jets on Sunday, warning Bogota could spark a war after its troops struck inside another of its neighbors, Ecuador.

Si le gouvernement colombien s’avisait de frapper une fois de plus un de ses voisins, Chavez enverrait son armée en Colombie. Hmm. Pourquoi faire ? Venger la mort d’une pourriture terroriste et narco-trafiquant (Raul Reyes) ? Et au passage prendre une pâtée face à des troupes colombiennes mieux entraînées (par les Etats-Unis), mieux équipées (par les Etats-Unis), mieux soutenues (car il fait peu de doutes qu’un petit support US serait apporté) et prêtes au combat parce que tous les jours elles se battent effectivement contre les FARC et autres narcos ? Ou bien Chavez agite le chiffon rouge pour faire augmenter le prix du pétrole et récolter quelques dollars de plus pour soutenir son régime ?
Allez savoir. Rappelez-vous les généraux argentins, ils sont tombés « grâce » à la guerre des Malouines. Chavez prendrait-il le risque d’un conflit ouvert avec son voisin ?

Un Commentaire

  1. Chavez is like a chained dog. He will bark loudly until the chain is removed. He hopes that an external enemy will improve his popularity. But I believe he has also been doing dirty deeds trying to use the FARC to destabilize the region. He thinks he will get to pick up the pieces. He thinks he really is Bolivar.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.