Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

La grande lessive de printemps 2/2

| 0 Commentaires

Et après l’édito du Monde, voici quelques nouvelles d’Afghanistan:

Les talibans ont subi de lourdes pertes ce week-end en Afghanistan. Pas moins de 136 combattants islamistes ont été tués par les troupes afghanes et celles de la coalition. Les combats de dimanche, qui ont duré quatorze heures, se sont déroulés dans la province d’Herat, où deux jours plus tôt les forces de sécurité avaient tué 49 talibans. « Au total sept positions ennemies ont été détruites et 87 combattants talibans ont été tués durant les quatorze heures d’engagement », affirme un communiqué de la coalition. Les forces spéciales américaines, accompagnées de policiers afghans et d’autres membres de la coalition ont attaqué au mortier, à l’arme légère et au lance-grenades. Des renforts sont arrivés et l’aviation a largué « de multiples munitions sur plusieurs positions ennemies identifiées ».

Je vous rappelle les termes du Monde:

des offensives de plus en plus vigoureuses […] une présence forte et déstabilisatrice
Les « étudiants en religion » pachtounes […] gagnent du terrain dans le pays
Cette montée en puissance […] est un échec majeur pour l’OTAN.

Et vous, au vu des faits, vous décririez la situation comment ?

On continue:

Deux jours plus tôt, quelques 70 combattants talibans avaient attaqué une patrouille de nuit des forces spéciales américaines et de l’armée afghane dans le même secteur. En riposte, avec un appui aérien, les forces de la coalition et afghanes avaient tué 49 talibans. Un soldat américain avait également été tué dans ces combats. « Toutes les précautions ont été prises pour éviter des dommages aux civils afghans innocents durant ces deux batailles, et aucune victime civile n’a été rapportée », affirme l’armée américaine. Pourtant, à l’autre bout du pays, plusieurs centaines d’Afghans ont dénoncé dimanche le meurtre de civils aux cris de « mort à l’Amérique », après la mort de six personnes pendant une opération des forces sous commandement américain.

Bien loin de la caricature des Américains « trigger happy », aucune victime civile n’a été rapportée. Et même pris en embuscade, les Américains et l’armée afghane a taillé en pièces les talibans. Montée en puissance ?

Conclusion, avec un body count:

Selon l’AFP, environ un millier de personnes ont été tuées lors de ces violences depuis le début de l’année, tandis que les talibans et les forces de sécurité afghanes et internationales ont relancé leurs offensives après une relative trêve hivernale. L’an dernier, affrontements et attentats ont fait près de 4.000 morts en Afghanistan. Depuis le début de cette année, une trentaine de soldats de la coalition ont été tués

Voyons voir, 1000 personnes tuées dans des « violences », càd dans les combats entre forces occidentales et talibans, dont 30 militaires occidentaux. Soit 970 talibans éliminés. A part ça, la grande offensive des talibans déstabilise le pays. On y croit.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.