Le monde à l'envers

Sous le Soleil Noir

Un mois plus tard

| 0 Commentaires

Article absurde dans Le Monde sur les derniers développements à Gaza. Rappel des faits: les crétins du Hamas jouent avec des munitions chargées au milieu d’une foule venue les acclamer. Ce qui devait arriver arriva: BOUM. 16 à 20 morts, selon les sources. Le Hamas blâme donc ses artificiers ? Non, le Hamas accuse Israël et envoie des roquettes sur les villes israëliennes à proximité. Tsahal riposte, éliminant quelques terroristes définitivement, et en embarquant plusieurs dizaines d’autres lors d’incursions dans Gaza. Pendant ce temps Abou Mazen blâme lui aussi Israël, qui ne met pas assez de bonne volonté et ne respecte pas « la trêve » (laquelle, on ne sait pas).
Et voilà comment Le Monde relate les évènements:

Tsahal poursuit ses raids, le Hamas annonce l’arrêt des tirs contre Israël
L’armée israélienne a poursuivi, lundi 26 septembre, ses raids dans la bande de Gaza, bien que le Hamas ait annoncé la fin de ses tirs de roquettes artisanales en direction du sud de l’Etat juif.

En gros le Hamas a épuisé son stock de roquettes, donc il est hors de question de riposter, de buter les criminels, de détruire leurs caches, les fabriques d’armes, et d’exploser leurs maisons.

Quatre cibles au moins ont été visées dans la nuit. Des hélicoptères israéliens ont tiré des roquettes sur la ville de Gaza et sur Khan Younès dans le sud de la bande de Gaza. A Khan Younès, un bâtiment appartenant à l’Autorité palestinienne a été touché par trois roquettes. Un porte-parole de l’armée israélienne a indiqué que des avions avaient attaqué une route près de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, « empruntée par les terroristes pour rejoindre les secteurs à partir desquels ils tirent des roquettes vers Israël ». Il a également fait état d’une deuxième attaque qui a visé quatre installations utilisées par des « organisations terroristes pour stocker des armes » à Khan Younès et Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. « L’armée israélienne continuera à agir avec détermination en vue de défendre la population israélienne », a également prévenu le porte-parole.

Opération militaire: on détruit les voies de communication de l’ennemi, on détruit son outil de production d’armes, et on envoit un message à l’Autorité Palestinienne sous forme explosive: coopérez avec nous plutôt qu’avec eux.

Selon les autorités israéliennes, Tsahal a arrêté 50 activistes palestiniens recherchés, membres du Hamas et du Djihad islamique, les deux principaux mouvements islamistes, durant la nuit de dimanche à lundi, en Cisjordanie. Ces arrestations ont eu lieu au lendemain d’un premier coup de filet au cours duquel 207 activistes ont été arrêtés dans différentes localités de Cisjordanie. Parmi les personnes arrêtées depuis dimanche, figurent des responsables politiques et militaires du Hamas, dont le cheikh Hassan Youssef, considéré comme un de ses principaux dirigeants en Cisjordanie.

Arrestations de terroristes, dont des chefs visiblement connus et identifiés d’Israël, qui je suis certain se ferait un plaisir de fournir la liste à Abou Mazen et son « Autorité », mais qui préfère les laisser courir les rues…

Dimanche soir, Mahmoud Al-Zahar, l’un des principaux dirigeants du Hamas, a annoncé que son organisation allait mettre fin aux tirs de roquettes contre le territoire israélien. « Le mouvement décrète la fin de ses opérations contre l’occupant israélien à partir de la bande de Gaza, qui sont intervenues ces dernières heures (…) en représailles aux attaques de l’ennemi », a-t-il déclaré à la presse. Il a ajouté qu’à la demande du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, son mouvement allait continuer à respecter la trêve conclue au début de l’année.

Arrêt des opérations en représailles aux attaques de l’ennemi. Notez le vocabulaire: Israël est encore « l’occupant ». Et il annonce qu’il respecte la trêve ? Celle qu’il a rompue en lançant des roquettes sur Israël ? Quelle blague.

Les Comités de résistance populaires et les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa ont, en revanche, tiré plusieurs roquettes après la conférence de presse de M. Al-Zahar.Le Djihad islamique a, quant à lui, menacé de rompre la trêve après la mort de Mohamed Al-Cheikh Khalil, présenté comme l’un des « plus hauts commandants » de l’organisation, victime dimanche de l’un des nombreux raids menés dans la bande de Gaza. Son adjoint est également mort et quatre autres personnes ont été blessées.

Elimination de crapules: bien.

Tsahal multiplie les opérations depuis la volée de roquettes artisanales tirée vendredi en représailles à la mort de 16 personnes lors d’un rassemblement du Hamas. Contesté au sein de sa propre formation par les opposants au retrait de la bande de Gaza, achevé le 12 septembre, le premier ministre israélien, Ariel Sharon, a prévenu que tous les moyens seraient mis en œuvre pour « frapper les terroristes ». Son cabinet restreint de sécurité avait déjà décidé la veille de renouer avec la politique d' »assassinats ciblés ».

Ah quand même: on sait ce qui a provoqué les opérations israëliennes: «  la volée de roquettes artisanales tirée vendredi en représailles à la mort de 16 personnes lors d’un rassemblement du Hamas« . Mais Le Monde oublie l’essentiel: les 16 personnes ne sont pas mortes dans une bousculade, de la foudre, de noyade, d’intoxication alimentaire ou je ne sais quoi: ils sont morts parce que le Hamas joue avec ses explosifs au milieu d’une foule venue les applaudir.

Bref ces évènements sont conformes aux prévisions: Israël a maintenant les coudées franches pour régler le problème du terrorisme à Gaza. Reste à savoir si l’Autorité Palestinienne préfère laisser le pouvoir au Hamas ou coopérer très discrètement avec Israël (quitte à blâmer Israël pour tout et n’importe quoi, comme ils savent le faire) et reprendre le contrôle de Gaza. C’est le test pour l’Autorité Palestinienne. S’ils en sont incapables à Gaza, il n’y a aucune raison qu’ils puissent le faire ailleurs. Sharon a mis les « responsables » palestiniens en face de leurs responsabilités. Sont-ils prêts à les prendre ?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.